Entretien de l’euphorbe : les astuces d’experts

L’euphorbe est une plante vivace aux multiples variétés, appréciée pour sa facilité d’entretien. Réputée pour sa résistance à la sécheresse, elle a besoin d’un sol drainant et d’une exposition ensoleillée pour prospérer. Que ce soit pour l’arrosage, la taille ou la plantation, découvrez les astuces d’experts pour maintenir votre euphorbe en pleine santé.

Origine de l’Euphorbe et confusion avec le Cactus

L’Euphorbe est une plante à la forme fascinante, dont l’origine vient principalement d’Afrique. Son nom proviendrait d’Euphorbium, donné par le roi berbère Juba II de Maurétanie, en l’honneur de son médecin grec Euphorbus.

Il est courant de confondre cette plante avec le cactus en raison de leur ressemblance ! Pourtant, ils proviennent de régions géographiques distinctes, le cactus étant originaire des régions arides et semi-arides des Amériques. L’euphorbe n’est donc pas un cactus.

Pour distinguer ces deux plantes, il est essentiel de prêter attention à un élément clé : les aréoles. Les cactus présentent des aréoles coussinées et duveteuses d’où poussent les épines, caractéristique absente chez les euphorbes. Les épines de L’euphorbe semblent pousser directement hors de la tige. 

Il est également important de noter que l’euphorbe n’est pas uniquement une plante d’intérieur. Certaines variétés, comme l’Euphorbia Ingens, peuvent atteindre une hauteur impressionnante de 12 à 15 mètres en extérieur, et 2 mètres en pot.

Entretenir un Euphorbe (ou faux cactus) : l’exposition

Euphorbe “Trigona”

L’exposition idéale pour l’entretien de l’euphorbe dépend de la variété de la plante. Si certaines espèces comme l’Euphorbia characias préfèrent une exposition ensoleillée comme du plein Sud, d’autres telles que l’Euphorbia Trigona (qui est la variété la plus répandue dans les jardineries et nos intérieurs) ou encore l’Euphorbia Erythrea apprécient la lumière sans soleil direct et se satisfairont d’une exposition Est ou Ouest.

Un manque de lumière peut entraîner un éclaircissement de la plante, qui passe alors du vert foncé au vert clair : pour éviter cela, il est conseillé de rapprocher votre euphorbe d’une source de lumière.

D’autre part, si l’euphorbe devient jaune, cela peut signifier que la plante reçoit trop de lumière. Dans ce cas, placez la plante dans un endroit moins éclairé.

Faut-il placer un Euphorbe / faux cactus en intérieur ou en extérieur ?

Certaines euphorbes sont rustiques et capables de supporter des températures atteignant -15°C, mais nous déconseillons de placer votre euphorbe cactiforme en extérieur au risque de l’endommager à cause du froid. Les dégâts du froid se remarquent généralement par des tâches marrons qui vont progressivement devenir molles au toucher.

Bien arroser son Euphorbe

L’arrosage de l’euphorbe doit être réalisé avec précaution. Un peu comme le cactus, cette plante préfère la sécheresse à l’excès d’eau, privilégier donc un arrosage modéré, mais tout de même régulier.

En été, un arrosage tous les 15 jours peut suffire. Pour un euphorbe en pot, un bon indicateur est d’attendre que le substrat sèche sur plusieurs centimètres avant d’arroser à nouveau. 

En hiver, la fréquence d’arrosage doit être réduite, une fois par mois suffit. Un excès d’arrosage peut entraîner la pourriture des racines : pour éviter cela, assurez-vous que votre pot dispose d’un bon système de drainage et que votre terreau repose sur un lit de billes d’argile. 

Pour l’eau, l’idéal est d’utiliser de l’eau de pluie. Si ce n’est pas possible, vous pouvez utiliser de l’eau du robinet, mais les dépôts de calcaire peuvent légèrement endommager la plante à long terme.

Quel terreau et engrais choisir pour un Euphorbe ?

L’euphorbe, quelle que soit sa variété, préfère généralement un terreau léger et bien drainant. Vous pouvez opter pour un terreau universel ou horticole, mais évitez ceux qui contiennent des engrais. En effet, cette plante résistante n’a pas besoin d’un sol riche pour se développer. Pour une culture en pot, un terreau pour plantes grasses ou un mélange de terreau, de sable et de fibre végétale de coco peut être utilisé.

Toutefois, durant sa période de croissance en été, un apport d’engrais pour cactées peut être bénéfique pour nourrir la plante. Cet engrais, riche en potassium, permettra à votre euphorbe de développer des tiges et des feuilles robustes. 

En résumé :

  • Terreau : Universel, horticole, pour plantes grasses ou mélange de terreau/sable/terre végétale
  • Engrais : Non nécessaire, mais possible avec un engrais pour cactées en été.

Est-ce que l’euphorbe se taille ?

La taille de l’euphorbe n’est pas obligatoire, mais elle peut contribuer à maintenir une forme harmonieuse et à encourager la croissance de nouvelles pousses. Pour certaines variétés comme l’Euphorbia characias, il est conseillé de tailler les tiges qui ont fleuri en les coupant près du sol.

N’oubliez pas de vous munir de gants et d’utiliser des ciseaux de jardinage ou un sécateur pour effectuer les coupes tout en vous protégeant du liquide toxique qui s’échappe de l’euphorbe lorsqu’on le taille.

Les erreurs de culture fréquentes de l’Euphorbe

Cultiver une euphorbe peut sembler facile, cependant, plusieurs erreurs sont souvent commises par les jardiniers débutants. 

  • Une erreur courante est un excès d’arrosage. Les euphorbes sont des plantes qui tolèrent bien la sécheresse et un surplus d’eau peut provoquer la pourriture des racines. L’arrosage doit donc être modéré et espacé dans le temps.
  • L’euphorbe a besoin d’une exposition au soleil adaptée à sa variété. Une exposition incorrecte peut entraîner un jaunissement ou éclaircissement de la plante.
  • L’euphorbe est une plante qui apprécie les sols bien drainés. Un mélange de terreau léger comme du terreau pour cactées est l’idéal. 

N’oubliez pas que chaque variété d’euphorbe a ses propres exigences en termes de soins et d’entretien. Il est donc essentiel de bien se renseigner avant de commencer la culture.

Les maladies courantes de l’Euphorbe

Malgré la robustesse de l’Euphorbe, certaines maladies peuvent l’atteindre.

La pourriture grise est l’une d’entre elles. Elle est souvent causée par un excès d’humidité et peut être traitée par l’application de bouillie bordelaise.

D’autre part, les cochenilles blanches farineuses peuvent infester les euphorbes en intérieur. Un nettoyage à l’eau savonneuse peut être efficace contre ces parasites.

Aussi, des maladies cryptogamiques reconnaissables par des taches noires sur les tiges peuvent se développer si l’aération du terreau est insuffisante. Il est donc essentiel de veiller à un bon drainage et à une aération adéquate pour prévenir ces maladies.

Pourquoi mon Euphorbe perd ses feuilles ?

La chute des petites feuilles qui entourent l’euphorbe peut être le signe de plusieurs problématiques. 

L’excès d’eau : si votre euphorbe est trop arrosée ou si elle se trouve dans un environnement trop humide, ses feuilles peuvent commencer à tomber. 

Le manque de lumière peut aussi être en cause. Si votre euphorbe ne reçoit pas suffisamment de lumière, elle peut perdre ses feuilles.

L’attaque de parasites est une autre cause possible. Certains nuisibles comme les cochenilles affaiblissent la plante et peuvent provoquer la chute des feuilles. 

Il est donc essentiel d’observer attentivement votre euphorbe pour identifier la cause de la chute des feuilles et prendre les bonnes mesures nécessaires.

Comment bouturer un Euphorbe

La bouture de l’Euphorbe est assez simple à réaliser pour multiplier votre plante. Au printemps, on peut couper un bras (une ramification) de l’euphorbe afin de le replanter.

Pour réaliser la bouture, vous aurez besoin de :

  • Gants de jardinage pour vous protéger et éviter le contact avec le latex blanc irritant de l’euphorbe
  • Une lame propre et aiguisée
  • Un pot
  • Du terreau spécial bouturage
  • De la cannelle en poudre pour désinfecter la plaie de la plante mère

Commencez-par couper un des bras de l’euphorbe. Vous pouvez appliquer un peu de cannelle en poudre sur la plaie de la plante mère, car celle-ci a des propriétés antifongiques et antibactériennes qui vont favoriser une cicatrisation saine.

Une fois la ramification coupée, passez-la sous l’eau pendant quelques instants afin de stopper l’écoulement du latex blanc, puis laissez-la sécher sur du papier absorbant pendant quelques semaines, jusqu’à que son extrémité cicatrise et se résorbe.

La bouture peut ensuite être plantée sur une profondeur de 2 à 3 cm dans le pot, dans un terreau pour cactus. Il est important d’arroser enfin la bouture seulement 1 fois par mois et de la placer dans un endroit lumineux, mais sans soleil direct. Une température comprise entre 25 et 30 °C pendant 2 à 3 semaines est recommandée pour favoriser l’apparition de racines.

La croissance d’une bouture d’euphorbe reste lente, mais vous pourrez profiter de son allure de “baby cactus” !

L’Euphorbe est-il toxique pour les animaux domestiques ?

L’Euphorbe est effectivement toxique pour les chiens, chats, et même rongeurs. Toutes les espèces d’Euphorbe, au nombre d’environ 2000, présentent cette toxicité, principalement due au latex blanc contenu dans la plante.

Ce dernier est une substance blanche que la plante libère lorsqu’elle est coupée ou blessée. Il est toxique au contact, capable d’irriter la peau, les yeux, et le tube digestif en cas d’ingestion. Des cas de cécité temporaire ont même été rapportés suite à un contact avec les yeux, alors n’hésitez pas à vous protéger lorsque vous rempotez ou bouturer un euphorbe !

Il est donc recommandé de placer votre Euphorbe hors de portée de vos animaux domestiques.

Le saviez-vous ? Le miel d’Euphorbe se consomme !

Malgré la toxicité de la plante, le miel d’euphorbe est non seulement consommable, mais aussi bénéfique pour la santé ! Egalement connu sous le nom de miel de Daghmous ou miel de cactus, ce nectar est une spécialité réputée pour ses saveurs uniques et ses bienfaits thérapeutiques. Le miel d’euphorbe est largement récolté dans les régions de l’Atlas au Maghreb, mais aussi au Maroc, en Algérie et en Tunisie.

Le miel d’Euphorbe est plutôt de couleur sombre, avec une saveur distinctive qui peut être décrite comme florale et légèrement piquante. Parmi ses propriétés médicinales et thérapeutiques, on peut citer :

Boost immunitaire : une cuillère à café chaque matin à jeun renforce le système immunitaire.

Digestion et detox : une cuillère à café dans un verre d’eau tiède aide à la digestion et à l’élimination des toxines.

Photos : Wikimedia Commons

Passionné de plantes et en particulier de plantes d'intérieur, Green Cyc écrit des articles sur l'entretien des végétaux à partir de ses lectures, mais surtout de ses expériences personnelles.
Heureux possesseur d'une collection comptant près d'une cinquantaine de plantes d'intérieur et d'extérieur, communes et rares, il reste toujours à la recherche de nouvelles curiosités végétales !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *